Le domaine d’Arton est un terroir de vérité. Authentique. Abrupt. Une terre de cailloux et de garennes, celle d’une nature vigoureuse. Une terre de contrastes, à la fois sauvage et dessinée. Une terre où la luminosité, saison après saison, fait vibrer l’ocre des sols et des pierres chaudes de la chartreuse.

Patrick de Montal, propriétaire récoltant du domaine d’Arton, a su y déceler une promesse, celle de vins et d’Armagnacs d’exception. Il y plante ses premières vignes en 1981, ressuscitant la vocation viticole de cette terre, pour redonner ses lettres de noblesse à l’appellation Haut Armagnac et sublimer les vins de Côtes de Gascogne.

Arton, une terre de caractère du Haut Armagnac

Situé sur le plateau de Lectoure, au coeur de la Gascogne, le domaine d’Arton couvre 88 hectares de vignes. Il jouit d’excellentes conditions naturelles propices à l’élaboration de vins mais aussi d’Armagnacs de très grande qualité.

Les sols argilo-calcaires, riches et fertiles, sont naturellement filtrants, parcourus dans leur bas fond de sources souterraines vers lesquelles plongent les racines de nos vignes. Ce déploiement fougueux se reflète dans la vivacité de la vigne, un effet miroir à l’origine de la grâce de nos vins et de nos Armagnacs.

L’humidité océanique, la douceur méditerranéenne portée par les vents d’Est et les influences continentales entraînent des hivers doux et humides et des étés chauds, souvent orageux, dont l’alternance thermique entre le jour et la nuit profite au potentiel aromatique du raisin.

La terre féconde d’Arton est caractéristique du Haut Armagnac, l’une des trois sous-régions de production AOC de l’eau de vie d’Armagnac.

Armagnac. Territoire viticole historique, il est le berceau de l’eau de vie qui porte son nom, fleuron de la gastronomie gasconne. On dit notre région « Haut Armagnac » car elle surplombe le reste de la Gascogne, un paysage de coteaux qui s’étagent des Pyrénées à la Garonne. On dit cette région « Armagnac Blanc » car ses collines, où affleurent les calcaires peyrusquets, reflètent la lumière. On la dit confidentielle car son vignoble, dévasté par le phylloxera à la fin du XIXème siècle, est très peu replanté. Patrick de Montal est d’ailleurs le premier à réintroduire les vignes sur le plateau de Lectoure, restaurant ainsi le fil de l’histoire.

L’art de planter c'est faire dire à la terre ce qu’elle a de meilleur

A l’héritage naturel du domaine d’Arton s’ajoute un encépagement original : 8 cépages (Ugni Blanc, Colombard, Gros Manseng, Petit Manseng, Sauvignon, Syrah, Merlot, Cabernet) répartis sur 19 parcelles autour de la chartreuse, comme autant de petits vignobles, chacun ayant son identité propre. Car, ici, c’est la Nature qui parle. Rendre hommage à la terre c’est respecter sa diversité, celle des sols dont l’hétérogénéité joue sur les arômes des vins et des Armagnacs, celle de l’exposition au soleil et au vent essentielle pour que la vigne croisse et donne le raisin désiré, celle des cépages qui fait la richesse et la complexité de nos assemblages.

Le vignoble d’Arton est conçu comme une tapisserie, une combinaison minutieuse de vignes qui offre au vin produit sur chaque parcelle une typicité particulière. Rien n’est laissé au hasard. Chaque cépage est planté sur la parcelle qui lui convient le mieux et chaque parcelle bénéficie d’un suivi adapté à sa spécificité. C’est l’un des secrets de notre excellence.

Cette diversité de parcelles est un parti pris audacieux qui signe la personnalité de nos vins et de nos Armagnacs. Assemblés avec subtilité, nos différents cépages donnent à notre production un caractère bien particulier. C’est la signature d’Arton et l’assurance, année après année, de la constance du goût qui nous distingue.

La signature d’Arton

Les vins et les Armagnacs du domaine d’Arton portent une ambition, celle d’explorer le potentiel oenologique de la région Haut Armagnac.

La richesse géologique du Haut Armagnac nous permet d’allier la tradition viticole de la région à notre esprit créatif pour exprimer notre terroir de façon novatrice. Préserver le savoir-faire local et innover, mettre en avant les expressions uniques de notre terre. En nous affranchissant d’une lecture trop littérale des canons gascons, nous les réinventons sur leur lieu d’origine pour porter une région, la Gascogne, et une vision, celle d’Arton.

La singularité des vins et des Armagnacs d’Arton impose le Haut Armagnac comme une terre d’innovation.